My experience as Receptionist in a four-star hotel

-Texte en français à la fin de l’article-

Hotel The International
Hotel The International, Canary Wharf, 13 floors, 540 rooms
Hotel The International
View over Canary Wharf from a room

Despite a lot of interviews in many hotels, I knew I could not get a job in a fancy hotel without any previous experience in the Hospitality industry. But I have tried. I was really happy when I finally get a job, as Receptionist at The International Britannia Hotel in Canary Wharf (where I am going just by walk along the river, there is worse !).
At the beginning, as I often do actually, I was particularly focus on the wrong sides. My close ones knows. But time gives us the ability to stand back and relativise.

Actually, working within the Front Office could not be more informative.
I have learnt so much. Not just about how an hotel runs but also about customer service or more generraly human relations. Now I know the way you are saying something impacts how people react. It is quite hard actually but being straightforward and self-assured avoid complicated situation. If you are not sure about what you are saying, what is the sense ? I soon as I have understood I could not change some negative aspects in the hotel, I start to deal with it and stop to speak as if I would apologize for it.
I believe sense of service does not happens by itself, you have to work on it and it is getting better with time, experience and maturity. Of course you may have a kind of natural predisposition to be in the service of others. But it is nothing about outgoing personality or strong self-confidence, it is more inside of you, something that starts from your heart and makes you forget everything about your personal life. When you are working in a hotel I think you are completely part of it, in a manner of speaking you are part of the hotel’s facilities, your mind should stay here and now, in the present moment.

But what I wanted to tell you is particularly about people who work there. I have been so surprised to find such hard workers spending a lot of time working during hard shifts (early, late, night) despite difficult moments with some guests sometime. Simply because they do believe in hospitality as a passion.
It is a special industry in which staff turnover is very high. They know we have to train people while knowing that they might leave at any time but they still doing it with the same enthusiasm and patience for every new employee. We might think that have a good working relationship with colleagues can be difficult under such circumstances. Relationships are even friendly (friendlier than others sectors ?). And do you know why ? Each others actually care about each others and all we want is nothing more than happiness of our colleagues.
Everyone have a own life, a different background and an own way to follow. But everyone are respectful.

In the end, what is wrong with this establishment is actually simply material.
This hotel does not seem to be in line with the new market challenges. The International is part of The Britannia group, a British hospitality company including 64 hotels in England. It is a fine collection of iconic and history hotels but a little bit old fashioned. Very classic, if not even a kitsch British style, that actually can be searched. I believe the hotel’s four stars are from the fact we provide a lot of facilities such as three restaurants, two bars, a concierge service and an gym and health club and it is also for that reasons that I can learn many things.

_______

Hotel The International

Hotel The International
Malgré un bon nombre d’entretiens effectués pour différents hôtels, je savais qu’il était impossible de décrocher un poste dans un établissement haut-de-gamme sans avoir eu une réelle expérience professionnelle au préalable en hôtellerie. Quand j’ai eu le poste de Réceptionniste à l’Hôtel The International de Canary Wharf, j’étais tellement contente.J’ai donc le luxe d’aller au travail à pied le long de la Tamise, y a pire ! Au début, comme je le fais très souvent, je n’ai vu que les mauvais côtés, mes proches le savent… Parce que j’avais ramé, ramé, ramé, c’est le cas de le dire, pour trouver un emploi plus ‘challenging’ que vendeuse même si bon c’était sympa Regent Street ! Mais heureusement pour nous le temps nous rend mature et permet de prendre du recul et de finalement (c’est pas trop tôt) voir le positif.

Travailler à la Réception d’un tel hôtel ne pouvait finalement pas être plus formateur.
J’ai appris tellement. Et j’apprends toujours. Non seulement sur le fonctionnement d’un hôtel (fascinant) mais aussi sur la relation client ou plus généralement les relations humaines. Désormais j’ai pleinement conscience que la manière de dire quelque chose influence directement la réaction des gens (Hello Shannon & Weaver si vous m’entendez, sacré schéma de communication #étudiantsencommunicationvouscomprendrez). Mais plus difficile à faire qu’à dire ! Parler avec assurance et autorité ça permet d’éviter les situations compliquées. Après tout il ne s’agit que de bon sens, sentir que quelqu’un n’est pas sûr de lui quand il parle de quelque chose, c’est rendre heureux les personnes qui aiment chercher la petite bête… Un jour j’ai compris que les points négatifs liés à l’hôtel, de toute façon, foutu pour foutu, je ne pouvais rien y changer, et il fallait faire avec. J’ai donc arrêté de parler comme si je m’excusais pour ceci ou cela.
Le sens du service ne s’acquière pas en claquant des doigts. Il se travaille et s’améliore avec le temps et les expériences. Cela n’a rien à voir avec le fait d’être naturellement avenant, extraverti et confiant, c’est plus comme quelque chose qu’on a au fond de soi et qui vient du cœur (sortez les mouchoirs !). On ne devient pas une autre personne mais on oublie tout de notre vie personnelle et on est à 100% à l’hôtel, au service des clients. On fait partie intégrante de l’hôtel en quelque sorte.

Mais ce qu’il me tient à cœur de partager à propos des relations humaines ce sont aussi les femmes et les hommes qui travaillent à l’hôtel. Ils travaillent très dur malgré les horaires difficiles (shift du matin, de la fin de journée ou de la nuit) ou les moments difficiles passés avec certains clients. C’est super de travailler dans un endroit où (globalement) tout le monde travaille avec passion.
Et pourtant ce n’était pas dit parce que en hôtellerie, il y a un turn over énorme ! Certains partent quand d’autres arrivent. Il faut tout de même former les nouveaux et ils le font continuellement avec enthousiasme et patience. On pourrait aussi penser que dans ces conditions il n’est pas facile d’avoir des relations de travail respectueuses et amicales, mais ce n’est pas le cas ! Et vous savez pourquoi ? Chacun se préoccupe un minimum des uns et des autres et finalement ils ne veulent rien de plus que le bonheur de leur collègue. Chacun sa vie, son parcours, son chemin. Mais toujours respect, empathie (la base en Hospitality) et enthousiasme.

Au final, ce qui me semble pouvoir être amélioré à l’hôtel est essentiellement d’ordre matériel. Il ne m’apparait pas être en phase avec les attentes du consommateur d’aujourd’hui. The International fait partie du groupe britannique Britannia Hotel possédant 64 hôtels en Angleterre. C’est une collection d’établissements souvent d’époque, typiques du style victorien. Très classique, pour ne pas dire kitch à souhait, ce qui peut aussi dans une certaine mesure, être recherché ! Du coup c’est plutôt étonnant qu’il est quatre étoiles mais cela vient sûrement du fait qu’il y est tout dans l’hôtel. Trois restaurants, deux bars, une conciergerie, une réception ouverte 24h/24, une salle de gym avec spa et piscine. Tout cela me permet justement d’apprendre beaucoup.

Continue Reading

Stroopwaffel, Pijp and Yoghurt

Hello les amis, voici quelques idées de ce qu’on peut faire à Amsterdam, enfin surtout, où manger et boire !
-Attention : risque d’envie subite de vouloir manger à la lecture de cet article-

 

  • La Stroopwaffel, tu goûteras.
waffel caramel sweet
Stroopwaffel, gaufre croustillante fourrée au caramel

Inévitable. C’est la spécialité du coin.
A tester ou bien version chaude, tout juste toastée au stand d’un marché de la ville. Ou tout simplement dans son plus simple appareil, croustillante, sortie du paquet que vous pouvez trouver partout même au supermarché (version classique ou mini). Paraît même que sortie du frigo, c’est délicieux. Décidément elle paye pas de mine, mais qu’est-ce qu’elle en jette.

_______

You can’t avoid it. Stroopwaffel is the speciality.
To eat or hot when you are in a street market place or simply from a supermarket (classic or mini size). I also heard that they are still yummy when they come from the fridge… So yes, they are fantastics. Simple but so sweet and heartwarming.

 

 

  • De Pijp, tu aimeras.

C’est le quartier jeune et branché, situé au sud de la ville. On parle de Shoreditch à Londres. Pour Paris on peut penser au 10ème et 19ème arrondissement autour des Canaux Saint-Martin et Ourcq.
Bref, ne nous éparpillons pas, je voulais vous parler de yaourts.

Yoghurt Barn Yoghurt Barn Yoghurt Barn interior Yoghurt Barn interior

Ca se passe à Yoghurt Barn, chaîne néerlandaise avec seulement cinq adresses aux Pays-Bas, dont deux à Amsterdam et parmi elles, celle de Pijp. Parce que c’est chic.
On connaissait les Frozen Yoghurt, mais là c’est du yaourt classique que l’on choisi en base avec du vrai miel organique (possibilité yaourt au soja aussi). Puis choix de la garniture… Fruits, noix, chocolats, graines, biscuits, etc. Oui bon, rien de nouveau sous les tropiques c’est vrai, mais quand même, la place est cosy à souhait et puis c’est healthy, pas de smarties ou de goût chimique.

_______

Pijp‘, it’s really awesome.
Fancy exploring a trendy area without getting too carried away ? It’s a bit like Shoreditch in London or 10th and 19th area of Paris, but it’s not. Nowhere is the same.
Anyway, I just want to speak about yoghurt actually. And yes, it’s a big deal.
Because it’s Yoghurt Barn, the place to be. They’ve got only two adresses in Amsterdam and the one in Pijp area is super nice and cosy.
I know, we can say there is nothing new and it’s quite the same thing as frozen yoghurt but no really, simply because it’s a real and fine yoghurt (you can even have the soya one for dairy free people). And then, just add whatever you want.

Yoghurt Barn
Eerste van der Helststraat 80

1072 NZ Amsterdam
You also may like Coffee and coconuts… More bigger and less cosy  but it’s very familial and  relaxing.

 

 

  • Encore un petit creux ? Envie de cuisine italienne ?

Rendez-vous près du quartier Red District (c’est d’ailleurs étonnant de finalement trouver tout pleins de restaurants et bars autour de ces rues où tout est permis…).

_______

Looking for some good Italian food ?
Let’s go next to the Red District Area (Besides, it’s quite surprising to see a lot of crowded restaurants and bars around those streets where everything is allowed…).

Italia Oggi
Binnen Bantammerstraat 11
1011 CH Amsterdam

 

 

  • Le meilleur pour la fin… Le Chaos.
cafe-chaos
* Pictures from tripadvisor.co.uk

Le bar Chaos c’est une tout autre ambiance. Un petit bar sombre* et mystique où l’on croise seulement des habitués. C’est super de vivre ce genre d’expérience typique, un peu comme dans un film. A l’intérieur, seulement quelques tables. Le décor est improbable, des anges sont suspendus au plafond et au sol, il y a pleins de coques de cacahuètes, oui oui. Paraît que c’est pour faciliter le nettoyage. Bon ben d’accord, si c’est pour la bonne cause !
* On parle d’ailleurs de ‘café brun’ car ce sont des petits bars typiques avec un intérieur sombre tout en bois et où il était courant de fumer à l’intérieur (avant, mais ça c’était avant). 

_______

Oh Dear, you won’t believe it. Chaos is a friendly brown bar* with a completely crazy interior, super dark, with angels and religious stuffs hanging from the ceiling ! And last but not least, the floor is crunchy because of peanuts shells that everyone just throw down. It seems that it’s easier to clean then, so, go ahead ! This place really looks like something straight out of a movie set, even people there could play in some western movies !
* ‘Brown café’ comes from the dark but cosy wooden interiors, there are the traditional Dutch pubs part of Amsterdam’s culture. Walls are nicotine-stained because people was used to smoke inside before. 

Café Chaos
Looiersgracht 144
Amsterdam, Netherlands 1016 VT

 

 

 

 

 

Continue Reading

Relaxing break at Amsterdam

(Texte en français à la fin de l’article)

Come on, take my hand, I am taking you to Amsterdam.

Let’s put some music…

Actually I think this is exactly what I am after this relaxing weekend, I am a fool in love with you baby, you, Amsterdam ! Love Frankie Miller.

 

I had never been in Amsterdam.
What I like so much when I am travelling is to discover cities without any expectation in my mind. Keep it ready to enjoy, discover, and be surprised.
And it cannot be easy to do better when you’ve got a super local guide waiting for you to show you her on-site habits, her way to live (Hi Katja <3).

I didn’t expect at all to find such a peaceful city, quiet, light and airy.

Dutch people seems enjoying life more than others, they all look happy, just trying to relax and enjoy their loved ones by doing simple things. After all, that what it’s all about, isn’t it ?

Here are some pictures of the best part of Amsterdam, that means canals, bikes, dutch architecture, etc. Have a look to all of them on my Flickr galerie.
(I am gonna post some of my best eating and drinking addresses soon, be patient!)

Amsterdam, April 2016

Amsterdam, April 2016
Amsterdam and the flowers market, alongside the canal

Amsterdam, April 2016

I had fun to have a look around the city by boat. Canals are the particularity of Amsterdam so I think it is a good way to explore, breathing the fresh air by floating on water, recharging your batteries. I definitely recommend it (around 15€ for one hour).

Amsterdam, April 2016
Boat ride in Amsterdam

It is been pleasant and so quick to travel from London especially from City Airport (the closest airport from Central London). It was kind of strange when I came back to London because I really have the feeling that I was going back home, finding back my flat.

 

_______

Allez viens, prends ma main, je t’emmène à Amstedam.

J’aime découvrir une ville sans apriori, sans trop regarder ce qu’il y a à faire. Quelques images en tête, ni plus, ni moins. Pour se laisser aller, esprit libre, prêt à découvrir, à s’émerveiller.
Bon surtout, c’est le top quand on a sur place une guide prête à vous accueillir et vous montrer le coin (Katja, you’re the best).

Grande surprise. Je ne m’attendais pas à ça, à cet Amsterdam si calme, naturel et apaisant. Les Néerlandais ont le don de profiter de la vie comme il se doit (non non rien à voir avec la drogue ou quoi). Ils semblent juste heureux, appréciant les petites choses simples de la vie auprès de leurs proches.

Voici donc ci-dessus (partie en anglais) quelques photos de la ville et ses typicités ; ses canaux, ses vélos –beaucoup de vélos– et ci-dessous, deux détails que j’ai remarqué… La façon de mettre le nom de famille aux portes d’entrées de sa maison et les crochets en haut des bâtiments, facilitant les déménagements pour transporter les meubles à l’étage !
(Très vite je posterai quelques chouettes adresses gourmandes, soon, soon, soon, I promise!)

Amsterdam, April 2016
Le nom de famille écrit sur la porte d’entrée, so cute!
Amsterdam, April 2016
Les crochets en haut des bâtiments

Puisqu’Amsterdam est connu pour ses canaux et ses vélos, pourquoi ne pas prendre le vélo ou le bateau ? J’ai donc testé et je recommande le bateau car cela apporte une toute autre vision. On ressent encore plus l’atmosphère douce et relaxante.

C’était super rapide et pratique de voyager depuis London City Airport, l’aéroport le plus proche de la ville. Je suis revenue à Londres, avec ce sentiment finalement étrange de rentrer à la maison, ressourcée, pour de nouvelles aventures.

 

Bye bye peaceful Amsterdam, Hello again busy London.

 

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Continue Reading