Mama mia, I’ve been in Sweden !

-English text afterwards-

Hej kärä vän ! (‘Hello’ suédois)

Pour se mettre dans le bain, un peu de vieux rap suédois des années 2000… 😛

 

Non non, je n’ai même pas mis les pieds au musée ABBA…

Cet été, j’ai passé cinq jours à vivre au rythme scandinave, entre Uppsala et Stockholm.

A peine arrivée sur le tarmac de l’aéroport Stockholm-Arlanda, je voyais défiler la nature suédoise depuis le hublot. Des forêts, des lacs et des bâtiments en bois peints rouges aux contours de fenêtres blancs m’accueillaient. Le mois d’août est très agréable, ça évite les grosses chaleurs tout en profitant des journées à rallonge, le soleil se couchant tard et se levant tôt.

Avant de parler plus tard de Stockholm, la capitale, je vous présente d’abord Uppsala. Cette ville de près de 210 000 habitants (un peu comme Rennes) est située à 70 kilomètres au nord de Stockholm. Comptez environ 40 à 50 minutes en train direct entre les deux villes.
C’est une ville étonnante, marquée par une forte tradition étudiante. Effectivement, l’Université d’Uppsala est une des plus prestigieuse du pays, la plus vieille de Scandinavie aussi, fondée en 1477.
D’abord, il y a différents bâtiments représentants les différentes régions du pays où plusieurs événements ont lieu durant l’année. Initialement, chaque étudiant selon la région d’où il vient avait ainsi un endroit où il pouvait retrouver d’autres personnes venues également de la même contrée. Aujourd’hui c’est un peu plus comme de grandes associations étudiantes et c’est à qui sera le plus populaire et attirera le plus de monde à ses festivités !
Différents événements sont organisés parfois des plus loufoques comme une sorte de festival de bateaux construits avec les moyens du bord mettant en compétition des équipes défilant le long du fleuve Fyrisån (ou Fyris). Ou encore un week-end durant lequel -pour faire simple-, tout le monde boit et à 4h00 du matin au beau milieu de la nuit le directeur de l’Université donne le coup d’envoi d’une course dans une des rues principales de la ville. Il y a également bien entendu les fameux galas durant lesquels tout le monde est sur son 31 avec un cavalier svp messieurs dames, et aussi, n’oublions pas le fameux lancé de chapeaux à la remise des diplômes… Moi qui pensais que ça venait seulement des Américains!

Uppsala
Uppsala’s huge cathedral
Uppsala
Uppsala’s center
Along Uppsala’s Fyrisån river
Uppsala
Uppsala’s castle, near Gamla park

______

I did not even put a foot in the ABBA museum (yet, -who knows) but it is true that I went to Stockholm in August but today I’ll talk more about Uppsala where I spent few days too, discovering Swedish habits. I  biked, ate cakes especially the green Princess cake -super good, very creamy-, ate candies from the supermarket shelf and biked again, oh and ate again some Swedish bread. 

Anyway Uppsala is really really great, peaceful and airy. Well famous for the Uppsala University and thus, the city has got a strong student spirit. Many events actually punctuate the year:
There is a kind of big festival of custom built boats by students, they all are wacky and they parade during a week along the river Fyrisån.
There is a big party in town where, to put it simple, they’re all dead drunk and at 4.00 am in the morning or something like that, the Dean of the University kicks off the start to do a race of drunk students, basically… Sounds nice studying there!   
There is of course the diploma ceremony, when all students are throwing away their student hats. And so on… So yeah, it’s something I’ve been surprised to find this strong academic atmosphere everywhere, there’re a lot of students in this city. 

Continue Reading